lundi 7 décembre 2009

Les secrets (الدواحة) : nouveau caca du cinéma tunisien


J’ai cru que le film n’allait jamais se terminer…


Le film est plein de bonnes intentions, certes, mais comme plein d’autres le résultat final est nul à chier !

Toute l’histoire se déroule dans un décor lugubre d’une villa délabrée et abandonnée.

Une femme et ses deux filles mènent une vie abracadabrante, qui ne peut appartenir à aucun âge ni à aucune société. Les évènements se suivent sans cohérence aucune, mais surtout deviennent de plus en plus loufoques et insensés: les trois nénettes vivent cloitrées dans un sous-sol crasseux qui ne conviendrait même pas à un rat, ensuite le gars vient vivre dans la maison du dessus, dégoutante, sale, sordide et s’y installe avec sa copine, organise des soirées, etc… comme si ne rien n’était.

Les trois femmes kidnappent la copine du gars (qui lui, va illico se taper une autre sans se poser de questions, ou alors très peu)

La femme kidnappée essaie de s’enfuir une ou deux fois, ensuite elle commence à vivre comme eux, s’essuie le visage tranquillement avec leur serviette sale, apprend à tricoter avec l’ainée, joue avec la benjamine, etc… Elle, l’étudiante qui est supposée être en stage et qui s’enfuit avec son copain, quand elle se trouve dans une situation pareille, elle s’adapte et vit sa nouvelle vie sans se faire trop de soucis !!!

Ensuite tout s’emmêle : plaisirs secrets, violences soudaines, inceste, infanticide, matricide, fratricide…, tout ça à la fois !!!

Trop d’évènements mal racontés et qui finissent par ennuyer le spectateur. D’ailleurs ça s’entendait dans la salle (qui était pleine à craquer) que vers la fin tout le monde s’emmerdait à mourir et se mettait à raconter des blagues, discuter, sortir, envoyer des sms, ou faire toute autre chose, sauf regarder le film.

Evidemment, comme tous ses précédents, ce film n’a pas manqué de présenter les trois ingrédients nécessaires à tout bon film tunisien : un gros mot (à savoir : قحبة), une scène de sexe et une femme nue dans son bain (l’innovation cette fois est que la jeune femme est super siliconée)

Un autre point très important et non moins énervant : l’actrice qui a le rôle principal (Hafsia Herzi) NE SAIT PAS PARLER EN ARABE !!! elle lance son texte comme elle peut, elle prononce les mots d’une manière bizarre, avec un accent à la limite du ridicule.

Le plus exaspérant dans l’histoire est que tout son texte tiendrait dans une seule page !!!! c’est vrai que c’est une bonne actrice, mais ils auraient pu prendre le temps de lui apprendre de bien prononcer ces deux mots qu’elle a à dire !!!

Une autre déception du cinéma tunisien…

Je ne sais pas quand est-ce que ces réalisateurs comprendront qu’il ne suffit pas d’avoir de bonnes idées pour faire un film.

Je l’ai déjà dit (ici) et je le redis encore une fois : brabbi, brabbi, brabbi, quand une idée de film vous frôle l’esprit… ; communiquez-la à une personne qui sache faire des films !!! Ne vous inquiétez pas, votre nom sera en gras sur l’affiche, mais faites uniquement ce que vous savez faire, et laissez le reste pour ceux qui le maîtrisent.

Au secours les Bouzid, Zran, Boughdir, et cie… le cinéma que vous avez tant soigné est de nouveau malade !

27 commentaires:

Sarah a dit…

merci, t'as tout dit. un film nullisime! tout au long du film, j'ai eu l'impression qu'on se foutait de ma gueule, de nos gueules. scénario, réalisation, jeu d'acteur, tout était à côté de la plaque.

ولد بيرسا a dit…

même la musique était nulle!!! kos kos kos, machin :-))))

Anonyme a dit…

Weld Byrsa , écoute celle là , c'est la meilleure : Des amies m'ont rapporté que le 2ème jour de projection, certaines filles étaient venues voir le film seulement parce qu'elles auraient entendu dire , qu'il y a un scène avec Dhafer Abidine torse nu !

ولد بيرسا a dit…

@ Anonyme:
Ah pour ça, elles étaient bien servies :-) y avait le torse, le dos, les bras, tout... et bonne nouvelle pour elles: il se balade nu en boxer dans le couloir!!! miam miam miam :-D

Yss. a dit…

au moment de la scène de la fiesta je me suis dit c'est bon, le film démarre enfin et je vais voir le 1er film d'horreur tunisien. Tout y était : des victimes toutes fraiches, des tueuses motivées et des plans de sous sols gores ... mais rien .. rien ... rien ... rien ... jusqu'à la fin du film .. à chier !

ولد بيرسا a dit…

@ Yss:
oui, cette scène rappelle vrmnt les films d'horreur :-D la caméra sur l'épaule qui suit la fille de très près... mais la chute était merdique, lorsqu'elle a craché sur la fille :-))) "ya!!! sabbati, ija, ija... "
hihihihi

esprit primal a dit…

Non, j'en reviens pas "Au secours les Bouzid, Zran, Boughdir"!!!!!! tu fais appel à ceux qui sont à l'origine justement de cette maladie et non ceux qui l'ont soigné (même si je trouve injuste de rapprocher Bouzid et Zran de Boughdir, car au moins les deux premiers ont le mérite d'expérimenter, d'avoir une certaine vision, tandis que Boughdir, il est tout juste bon à réaliser des films promotionnels pour le ministère du tourisme...)

ولد بيرسا a dit…

@ esprit primal:
il y a certainement des différences entre eux, mais en tt cas tous les 3, ils sont très très très loin devant ce que présente Raja Laamari et ses semblables.
boughdir, tu ne l'aimes peut être pas, mais il ne faut pas oublier que halfaouine et un été à la goulette restent tjrs des bijoux du cinéma tunisien.

Anonyme a dit…

bien dit weldbyrsa; d'ailleurs un groupe a été crée sur FB( son nom c "tfarajt fi film Les secrets? non pas encore...méla sa7a lik!!!")pour qu'on arrête de se foutre de notre gueule avec ce genre de "films"( qui est je vous le rappelle financé en partie par l'argent du contribuable via le ministère de tutelle)...

ولد بيرسا a dit…

HAHAHAHA j'adore le groupe :-D
mais c vrai que c énervant de voir tant d'argent financer une telle merde...

El Manchou a dit…

du moment qu'il y a les ingrédients habituels : sexe, femme nue dans un bain et ébats, ça va très bien, le ministère de la culture valide.

Asma a dit…

Et dire que j'ai failli gacher un lundi aprem tranquilo chez moi :PPPPPP

ولد بيرسا a dit…

@ asma:
il faut se renseigner avant de bouger :-) ou alors envoyer un ami en éclaireur :-P
cette fois tu as bien fait!!! :-D

Tzigane a dit…

نقعد باهتة في حاجة برك اللي انت في البروفيل متاعك مناشد للحرية وتسمح لروحك باش تقول للعباد ما يمشيوش يتفرجو في فيلم على خاطر ما عجبكش على آما حرية تحكي عليها ؟؟؟
نحبّ نقلّك راهو ماكش وصي على التوانسة انت ما عجبكش الفيلم هذا حقّك وأنا نحترمو احترم امّلا حقّي باش نعمل رأي الخاص على الفيلم ...

et pour finir juste une question pourquoi on tolère qu'un homme fait un film de femmes (Boughdir, Bouzid...) et une femme qui parle de femmes devient un scandale sans nom !! et je ne nie pas l'apport de Boughdir et Bouzid au cinéma Tunisien et cette liberté de ton qu'ils ont apporté au cinema qu'on est justement en train de contester malheureusement !!

ولد بيرسا a dit…

@ tzigane:
يا بنتي شكون قالّك أنا وصيّ و درا شنوّا؟؟؟
الفيلم ما عجبنيش و ظهرلي كارثة، آكا هو.
ثم آش تحبني نعمللهم أنا كيف مخرجاتنا التوانسة طلعوا أسطلة؟
ماو كيف حاجة تخرج باهية نقولو باهية، و كيف حاجة تخرج حموم نقولو حموم
أهوكا خليل، صاحبي و خويا قال الّي الفيلم عجبو... آش بيني امّالا مشيت قتلو علاش عجبك؟، و الا فاش قام يعجب فيك؟
يا بنتي كل حد و رايو و كل حد حر في نفسو، لا أكثر و لا أقل

Anonyme a dit…

tout les ingredients existe
devant une jeunesse assoiffée , prete a divorer Tous.......
en plus ça rapporte de l'argent pour les financeurs.....
peu n'importe ça roule malgré....

Tzigane a dit…

J'ai bien dit que tu as le droit de ne pas aimer le film et je n'ai pas contesté pourquoi tu n'aimes pas le film ya wild birsa, c'est juste en réaction à ta réponse à asma. et puis c surtout une réaction à la masse d'insulte par rapport au film, surtout après avoir vu les réactions des gens sur le site de mosaique fm (interview de rim el benna)... je veux dire par là on peut contester un point de vue (ce que tu as fait dans ton article mis à part les mots caca, à chier..)sans tomber dans la confrontation direct et les insultes gratuites tu me diras que tu as trouvé le film merdique et que tu as le droit de dire que c une merde oui mais quand on est à la radio ou quand on a une audience publique on peut choisir ses mots... bon j'ai ouvert cette parenthèse pour justement parler de la liberté de ton qu'on peut avoir que je respecte et qui est necessaire mais qu'à vouloir trop en faire on pourrait regretter cette liberté et tomber dans le piège de la censure populiste...

Je sais pas si tu as saisi ce que je voulais dire ca ne s'adresse pas à toi personnellement mais à nos media populaires et à nous autre tunisiens et moi y compris :)

Merci pour ta réponse :)

et pardon pour l'intrusion ;)

Peace

ولد بيرسا a dit…

@ Tzigane:
ya lella eddar darek, ou bibenha elkoll ma7loula fi wejhek :) ne t'excuse pas pr l'intrusion, tu es la bienvenue!
je ne sais pas ce qui s'est dit sur mosaïque, je ne l'utilise pas cette radio. moi je suis responsable de ce que j'écris ici, et tu sais que je ne mache pas mes mots. si je pense qu'un film est une merde, je ne vais pas me priver du plaisir de le dire.
c'est mon avis et c ma manière de le dire.
sinon, peace évidemment!
toujours... :)

Anonyme a dit…

est ce que tu essaie d'analyser le film la?
si c'est le cas c'est grave!
ton problème enfin je crois c'est que t'es très influencé par le cinéma américain(déformation)
!
je te juge pas ,weld byrsa !c'est ton blog et tu peux écrire ce que tu veux!!
Mais si tu essaie de critiquer un film essaie au moin d'apprendre!
est ce que t'as les connaissances requises pour juger un scénario!?
c'est pas parce le rythme est tés long qu'un film est nul Mr BYrsa!
Selon ton raisonnement tu dira aussi que les films de Bergman ou Micheal Haneke (qui a reçu la palme d'or) sont nulllllllsss;;;;;
Mon ami c'est pas le film qui est nulllll mais c'est le public de Maktoub et Thatha toufeha qui s'est habitué a la consommation!!Le public qui refuse de penser!!! je vs conseille toi et tes fans qui partagent tous ton avis d'aller voir un film égyptien!Au moin vous allez vous sentir'non trahi' par un cinema qui se moque de vous !!!et vive la consommation et le cinéma a la con!!
Peace!!

ولد بيرسا a dit…

@ anonyme:
je ne suis pas sûr de tout comprendre, mais tu es con ou quoi???
déjà, si l'info t'intéresse, je ne regarde quasiment jamais de films américains. je suis bcp plus films égyptiens, allemands, français, russes, etc... et je n'ai pas vu, ni maktoub, ni thatha machin!
ça d'une part,
d'autre part, je ne sais pas ce que ça veut dire "avoir les connaissances nécessaires pour juger un film"!!!!
le film est présenté pour le grand public, il n'y a rien sur l'affiche qui indique qu'on doit avoir une quelconque connaissance pour aller voir le film, et par conséquent pour le juger.
un film, ya m3allem, est destiné à tout le monde, et tout le monde est autorisé à dire ce qu'il veut de ce qu'il veut.
sinon, les peintres ne peindront que pour les peintres, les cinéastes ne feront que des films pour le cinéastes, les sportifs ne joueront que devant les sportifs, etc...
donc, entre toi et moi, je ne pense pas que ça soit moi qui ai besoin d'apprendre.
j'ai donné mon avis sur le film, et j'assume ce que j'ai dit.
quant à toi, je pense que tu devrais essayer d'être moins con avant de sortir des remarques pareilles.
et peace, évidemment ;-)

Anonyme a dit…

le bloggeur qui aime le mot 'con'
lol
je n'entrerai pas dans ton jeu cher bloggeur et j t'invite a fermer ton blog qui ne dit rien!
qui n'ajoute rien!
Essaie d'ecrire quelques choses qui respectent l'ethique de l'ecriture amigo
Serieusement
ça c'est l' intervention de TAher Chikaoui
Interview-Bouchoucha-Chikhaoui-161209 2009-12-16 15:42:16
essaie d ecouter et d'apprendre
peace :ppp

ولد بيرسا a dit…

je m'étalerai pas longtemps là dessus, mais je veux juste que celui qui me dit ça sache une chose:
je n'ai aucune éthique à respecter, je ne suis ni journaliste ni écrivain ni rien du tout. c'est un blog et j'écris dessus ce que bon me semble.
donc loin des lèche-culs dont tu as peut être l'habitude, je continuerai à appeler un con, un con, à appeler un ta7an, ta7an, et à appeler un caca par son petit nom.

Anonyme a dit…

Comment s'adresser en premier lieu à un public tunisien quant on bafoue ce qu'un tunisien attend d'un film tunisien;nulle tunisienne ne peut se reconnaitre dans ce film qui n'est ni à caractère psychologique ni à caractère dramatique.

Nous attendons tous autre chose du cinéma tunisien et c'est pour cela que nous continuons de l'encourager.

Sans commentaires supplémentaires pour ce film qui n'en est pas un !

K.ABDELMOULA

Kernhell Caramhell a dit…

Yé Weld Byrsa, yé weld 7oumlti, merci pour ton commentaire, tu as tout résumé.Je dirais que la seule scène "intéressante" est celle où Herzi déterre le "bébé", mais gâchée par les ululements qui durent 5mn.5ssara, pour une fois qu'un film aurait du sortir de l'ordinaire, mais on en fait un film za3ma mystérieux à la française.Merci!

beshir a dit…

Bonjour tout le monde,

honnetement, je n'ai pas regardé le film et je ne compte pas le voir, j'ai déja regardé quelque film tunisien, on dirait la tunisie n'as aucun problem que la femme, et le sex. et sous pretexte que ces sujets sont tabou alors il n'y aura que des films " presque entre erotique et hors sujet". il y a en tunisie tant de problemes, il y a le chaumage, il y a les jeunes qui sont perdu entre le football et l'argent et l'immigration...

encore les films tunisien financé d'où? " flouss echa3b " et des sources europeennes " ????? qui ??? " Allahou a3lam. pourquoi ils financent le film tunisien ???????????

Conclusion les films tunisiens présente des femmes nue, scene "erotique" pour une meilleure vente.

Soufiene a dit…

Vous avez dit: scene de sex + toute nue dans un bain + Dali presque nu!! C'est bon alors, c'est suffisant pour le rentabiliser, et depuis quand le cinema Tunisien ressemblait a quelques choses, mais avec des p'tites scenes pareilles ils arrivent a rentabiliser.

Fred a dit…

Personnellement je ne suis pas du tout d'accord avec ce qui vient d'être dit.

Justement cela ne doit pas être comparé avec des films tels avatar, ou l'action est omniprésente. Action ne signifie pas nécessairement mouvement.

Prenons donc le film en tant que tel.
Honnêtement, moi qui suis vite endormi dans les films "lents", je trouve ici toute une poésie qui rendent ce film fabuleux. (J'aime pas trop ça, on dirait que je représente le fameux public "averti", vous savez ce fameux public qui adore le côté onirique, très bourgeois ^^ alors qu'en faite c'est pas du tout mon style)

Pour en revenir au film, les interprétations possibles que l'on peut en faire son monstrueuses, enfin c'est ENORME! Je ne sais pas si ceux qui ont vu le film ont tout compris, honteusement je n'avais pas tout compris à la toute fin, et lorsque l'on m'a donné, "divulgué" le secret, cela prend un tout autre sens!!

En discutant avec la réalisatrice, elle a fait le choix d'exposé des scènes de nudité, d'amour, pour refléter tout l'aspect sensuel de la femme, très charnel, cette scène n'est pas là par envie de faire venir un public. Aucun intérêt, mattez un porno reviendra au même. Y'a rien d'autre à ajouter. Donc cette façon dont est amené la nudité, a un but, c'est censé.

Si vous avez la moindre question n'hésiter pas, perso j'ai bien aimé ce film, il vaut le coup.